Affiner la recherche

Prix

15 € - 780 €

Catégories

Réinitialiser ce groupe

Fabricant

Type de pointe

Epaisseur de la pointe

Couleur

Nouveaux produits

Parker

L’histoire de la marque Parker, fleuron de la belle écriture, commence à la fin du 19ème siècle. Au fil des années, Parker développe des stylos-plume, stylos-bille et rollers alliant l’art et le fonctionnel. Reconnaissable à son agrafe en forme de flèche, Parker est un must pour les amoureux de l’Ecriture.

 

Lire plus
par page

L'histoire de la marque Parker

Comme dans beaucoup de grandes aventures industrielles, l’histoire de Parker commence par un détail. Georges S. Parker, professeur dans le Wisconsin, arrondit ses fins de mois en vendant des stylos de la marque John Holland à ses étudiants. Nous sommes à la fin du 19è siècle, et la fiabilité des instruments d’écriture est plutôt faible. Georges Parker est contraint de réparer beaucoup des porte-plume vendus, et acquiert petit à petit matériel et savoir-faire. Il se dit alors que plutôt que de réparer sans relâche ceux qu’il vend pour un tiers, il pourrait concevoir lui-même un stylo de qualité.

Parker ou la naissance d’un mythe

En 1888, après avoir étudié minutieusement le fonctionnement d’un stylo et les problèmes traditionnels, Georges Parker conçoit un porte-plume au système d’écoulement de l’encre révolutionnaire. En 1892, associé à un assureur local, il fonde la société PARKER PEN. Deux ans plus tard, le brevet d’un système qui va marquer l’entreprise et le monde des instruments d’écriture est déposé : Le Lucky Curve est né. Succès immédiat pour des stylos à l’écoulement d’encre parfait, et début d’une ère d’innovation permanente, toujours en cours aujourd’hui.

 

Le Style Parker : à l’origine le célèbre stylo-plume « Big Red »

Les porte-plume Parker scellent l’alliance du beau et du bon, de l’art et du fonctionnel. La légende veut qu’en 1896, Giacomo Puccini écrive son opéra « La Bohème » avec un stylo Parker, rejoint par ses contemporains Arthur Conan Doyle et son Sherlock Holmes et Georges Bernard Show avec sa pièce « Pygmalion ». Instrument fiable, cadeau idéal, le style Parker s’impose en même temps que la réputation de haute qualité de ses produits. En 1921, une double révolution a lieu : la commercialisation d’un futur emblème de la maison Parker, le Duofold Géant, et une stratégie marketing hors norme. Jamais un stylo n’avait atteint un tel niveau de prix. Initialement rouge-orangé, d’où son surnom de Big Red, à la plume stylée et réputé incassable. Il sera décliné ensuite en plusieurs couleurs, ce qui est inédit à l’époque.

Guerre et paix : stylo-plume à encre végétale

Retour en arrière, la première guerre mondiale freine l’activité économique de beaucoup d’entreprises, par la rareté de certaines matières premières. Mais, ce sera pour Parker l’occasion de démontrer une nouvelle fois son aptitude à l’innovation utile. En 1917, le gouvernement américain signe un contrat avec Parker pour son modèle « Trench Pen » ou « stylo des tranchées », destiné aux soldats afin qu’ils puissent correspondre avec leurs familles. Le stylo-plume utilisait une encre végétale que les soldats pouvaient fabriquer eux-mêmes en mélangeant des comprimés de pigments noirs à de l’eau, dans le capuchon du stylo. Comment s’étonner, devant cette ingéniosité toujours aux aguets, des succès à venir, à commencer par l’année 1921 et le Duofold évoqué plus haut ?

Le sigle Parker : La flèche…royale

Indissociable de la marque Parker, la célèbre agrafe en forme de flèche n’apparaît pourtant qu’en 1933 sur un autre stylo-plume révolutionnaire : le Vacumatic, à la réserve deux fois plus grande que les autres stylos, où l’encre est aspirée dans un fût semi-transparent. Une grande fierté de l’entreprise, est d’avoir reçu dès 1962 le sceau royal et le titre de fournisseur officiel de la Cour d’Angleterre par Elisabeth II.

IngenicoVisaMastercardMaestroAmerican ExpressPaypal
Haut de la page