Affiner la recherche

Catégories

Réinitialiser ce groupe

Nouveaux produits

Namiki

Avec les produits NAMIKI, vous trouverez de réels instruments d'Art. Tous racontent une histoire, et les plus belles pièces, créées à main levée par un artisan vous embarqueront dans leur décor. Un NAMIKI n’écrit pas, il prolonge votre pensée sur le papier.

Lire plus
  • Instruments d'écriture Namiki

    Les stylos-plume Namiki seront bientôt disponibles sur ce site. En attendant, venez découvrir ces magnifiques stylos japonais dans notre boutique NIAS de Bruxelles. N'hésitez pas à nous contacter pour toute information ou commande.

CATÉGORIE DE PRODUITS PROCHAINEMENT DISPONIBLE

L'histoire de la marque NAMIKI

La Namiki Manufacturing Company, fondée en 1918 par Ryosuke Namiki et Masao Wada est destinée à fabriquer un porte-plume de grande qualité, au pays où règne la plume de calligraphie. La marque PILOT était née, et l’entreprise en prit le nom en 1938 (voir PILOT). C’est pourtant sous le nom NAMIKI que sont produits les plus incroyables et luxueux porte-plume qui soient. Sobriété et flamboyance se côtoient, dans un savoir-faire inégalé. La technologie et l’art se marient, pour nous mettre de la poudre d’or plein les yeux.

Laque de Chine Urushi

La laque de Chine fut découverte il y a plus de 3000 ans. On prélève la sève toxique d’un arbre d’Asie, qui est un vernis très résistant dont les japonais se servaient depuis plusieurs millénaires, pour en faire une laque imperméabilisante, aussi utilisée comme colle dès l’Antiquité chinoise. D’abord produit de luxe destiné principalement à protéger les cercueils, ce matériau s’est démocratisé par une production accrue et a été incorporé dans la fabrication de vaisselle et autres objets du quotidien. Les artisans mélangeaient des pigments à la laque, pour créer une palette de couleurs profondes. Aujourd’hui encore, ce sont ces techniques ancestrales que les artistes de Namiki utilisent pour leurs créations.                                  

Maki-e

La technique du maki-e, ou laque sculptée, nécessite maîtrise et patience. Pour sculpter dans la masse, plus de vingt couches de laques sont parfois nécessaires, avec des temps de séchage entre chaque couche à respecter scrupuleusement. L’ornementation est sculptée en V dans l’épaisseur. Parfois, l’artisan superpose des laques colorées de pigments différents, et les couleurs apparaissent sur la tranche de la coupe.

Viennent les ornements, technique de la laque décorée dont on distingue trois grandes variantes :

Togidashi

Le décor est déposé sur une couche de fond uniforme, puis recouvre le tout de la même laque que le fond et ponce ensuite le corps pour éliminer la laque posée sur les éléments du décor. Ceux-ci se trouvent alors au même niveau que le fond, sans surépaisseur.

Hiramaki-e

La base est identique au Togidahi, sauf que les éléments de décor offrent un léger relief sur le fond, de l’épaisseur d’une couche de laque.

Takamaki-e

Les ornements de ces porte-plume présentent un relief prononcé, par l’usage d’épaississants incorporés à la laque. Les couches de laques d’épaisseurs variables sont superposée jusqu’à obtenir l’effet désiré. Lors de l’ajout de la couche de finition, avant que celle-ci soit sèche, l’artisan incruste des éléments tels de la nacre. Cette technique nécessite des temps de séchages successifs, un travail de ponçage et de polissage, sans compter que l’ajout de particules extrêmement fines pour des dessins aux détails incroyables, se fait au pinceau ultrafin, voire à l’aide d’un fil de soie ! Ce qui explique que plusieurs mois peuvent être nécessaires avant de pouvoir admirer un produit fini.

L’homme et sa création

Les plus extraordinaires pièces sont non seulement uniques, puisque entièrement façonnées par la main d’un seul artisan, mais suivent également le parcours de leur créateur. Lorsque celui-ci prend sa retraite, le modèle n’est plus jamais produit.

IngenicoVisaMastercardMaestroAmerican ExpressPaypal
Haut de la page